Alphabétisation familiale en français

Le projet d’alphabétisation familiale, un partenariat réussi

Pour de plus amples détails, cliquez ici

 

C’est depuis la mi-octobre que la phase finale du projet d’alphabétisation familiale a lieu à l’AJFAS. Il s’agit d’un projet pilote Pancanadien chapeauté par l’organisme Pluri-elles Manitoba Inc., en collaboration avec la firme Ronald Bisson, chercheur-évaluateur. Ce projet pilote a parcouru trois étapes de la conception à la mise en application en passant par la préparation.L’organisme basé à Winnipeg en est le responsable principal qui a associé deux autres organismes en Nouvelle Écosse et en Alberta. Pour la Province de l'Alberta, l’Alliance Jeunesse-Famille de l’Alberta Society a été choisie pour être le canal de réalisation du projet pilote. Ce projet aura duré huit semaines et s’est tenu à travers des ateliers qui avaient lieu chaque samedi du 22 octobre au 10 décembre 2011. Le programme était constitué de deux groupes dont l’un, celui des réfugiés, participait aux ateliers de la matinée et l’autre, celui des immigrants économiques dont les ateliers se tenaient tous les samedis après-midi. La différence dans ce projet réside dans la fidélisation de la participation quand on en considère  les défis par rapport au recrutement et à l’aspect attrayant des présentations.

 

En parlant du partenariat, l’AJFAS se doit de remercier les organismes qui ont bien voulu ouvrir leurs portes et services. Les ateliers se sont déroulés dans les locaux de l’Institut Guy Lacombe de la Famille que nous remercions grandement, non seulement pour les locaux et le matériel mais aussi pour leur expertise dans les ateliers.

 

Pour ce qui concerne l’expertise, beaucoup d’organismes francophones d’Edmonton ont enrichi le projet avec leur savoir-faire durant les ateliers. Veuillez trouver ici l’expression de notre reconnaissance. Il s’agit du Centre d’Accueil et d’Établissement du Nord de l’Alberta, de l’Association des Juristes d’Expression Française de l’Alberta, du projet ESPOIR, de l’Institut Guy-Lacombe de la Famille, le Réseau de santé et le Service de police d’Edmonton dont l’animation s’est effectuée avec deux agents francophones.  Nous voyons ici le chef d’œuvre des participants qui les ont effectués en présence des adultes. L’un des ateliers animés par les agent de police.