Prévention de la violence familiale en milieu franco-africain en Alberta



L’Alliance Jeunesse-Famille de l`Alberta Society (AJFAS) a tenu un forum communautaire sur la prévention de la violence familiale le 30 avril 2016 au Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta. Ce forum s’inscrit dans le cadre du nouveau projet Building ProtectiveMechanisms for African Francophone Families financé par Alberta Humain Services. L’objectif de la rencontre était d’identifier les facteurs de risques et de protection pour prévenir la violence familiale et développer ensemble des outils et des stratégies en tenant compte du Framework to end family violence in Alberta (cadre stratégique pour mettre fin à la violence familiale du gouvernement de l’Alberta).

Au cours de ce forum, Monsieur David Shepherd, Député provincial d’Edmonton-Centre du NPD a indiqué que la violence familiale peut frapper n’importe qui, et qu’un travail d’une telle ampleur ne peut se faire qu’avec des partenaires impliqués. Le Docteur Adamiatou Konaté, Vice-présidente de l’association des femmes Ivoiro-Canadienne et Madame Kristin Raworth, de Community Engagement, Advisor Family and Community Safety, Alberta Human Services ont développées deux exposés respectivement sur :

  • Comment promouvoir le bien-être et l’autonomie des femmes africaines francophones;
  • Le Cadre stratégique pour prévenir la violence familiale en Alberta;L’intérêt démontré par les participants issus de la communauté francophone d’Edmonton et la richesse des échanges au sein des groupes de discussions ont permis à l’AJFAS de mieux appréhender les facteurs de risques et les mécanismes de prévention de la violence familiale dans la communauté africaine francophone.
Le DG de l’AJFAS, Luketa M’Pindou a tenu à remercier le gouvernement de l’Alberta et tous ses partenaires impliqués dans la lutte contre la violence familiale et leur à exprimer son assurance et collaboration pour le succès du projet. Le DG a souligné la particularité de ce projet qui associe comme alliés les hommes et les garçons ainsi que les communautés religieuses dans la prévention de la violence familiale. Il a aussi présenté tous les membres du comité consultatif du projet avec Alberta Human Services et Madame Regina Becoin, l’Intervenante Familiale et Sociale, chargée de piloter le projet. Ce forum était fort enrichissant et participatif, a posé les bases des prochaines étapes à poursuivre dans la lutte contre la violence familiale dans nos communautés africaines francophones.
 
Veuillez trouver le rapport détaillé sous la rubrique : Famille

                  

Document d'Archive Forum communautaire (nos varies couleurs) de 2014



 


 


M. Jean-Daniel Tremblay
Directeur, École Gabrielle-Roy 


Mme Eve-Marie Fortier
Radio-Canada, Alberta
 
M. Luketa M'Pindou
Directeur général, AJFAS

M. Ronald Tremblay
Consultant

M. Brian Dooley
Directeur général, L'UniThéâtre
 
 
 

L'Hon. Claudette Tardif
Sénatrice
 
M. Henri Lemire
Directeur général, Conseil Scolaraire
Centre-Nord

 

Ce 25 janvier 2013, de 13 h 30 à 14 h 30, à l’école Gabrielle-Roy, l’Alliance Jeunesse-Famille de l’Alberta Society, en collaboration avec la Société  L’Unithéâtre, a tenu une conférence de presse pour annoncer le lancement officiel du projet,nos vraies couleurs, avec Mme Eve-Marie Fortier de Radio-Canada comme modératrice.

 

M. Jean-Daniel Tremblay, Directeur de l’école Gabrielle-Roy; M. Luketa M’Pindou, Directeur général de l’Ajfas, M. Ronald Tremblay, Consultant, M. Brian Dooley, Directeur général de l’Unithéâtre; M. Henri Lemire, Directeur général du Conseil Scolaraire Centre-Nord et l’Hon. Claudette Tardif, Sénatrice, se sont  succédés au micro pour livrer leur message, aussi bien aux élèves qu'au grand public. Ils n'avaient que d'éloges dans leurs allocutions respectives…!

 

De façon unanime, ils ont souligné les avantages et les retombées positives de ce genre de projet dans une société aussi multi-ethnique que la nôtre, ici en Alberta, où la diversité est à l'ordre du jour dans tous les recoins de notre vie de chaque jour. Aussi, malgré la période des examens, un certain nombre d’élèves de l’école Gabrielle-Roy avaient tenu être présent pendant ce lancement.


Après les présentations, le public et les élèves en particuliers ont eu l’opportunité de poser des questions, et ils en avaient pas mal.  Ils voulaient savoir, entre-autre, s'ils pouvaient rédiger et présenter leurs oeuvres en anglais aussi, étant donné que c'est la deuxième langue officielle du Canada. La réponse est bien évidemment NON. C'est un concours exclusif pour les franco-albertains. Ils voulaient aussi savoir si l'âge requis de participation pouvait être revu en baisse, car ils sont convaincu que les moins jeunes ont aussi des talents particuliers. Cela non n'est pas évident, c'est un travail plus ou moins contraignant, qui serait un peu lourd pour les moins de 16 ans (pense-t-on)!

 

Bonne chance à tous.


Pour toute question supplémentaire

adressez-vous à la personne-ressource: Arthémon Rurangwa : arthemon.ruranga@ajfas.ca  
Téléphone: (780) 440-2621 Poste 117 


 

Nos vraies couleurs est une fusion unique de réseautage et d’échange artistique qui veut sensibiliser la communauté albertaine aux avantages et aux défis de la diversité culturelle. Ceci sera fait par le biais de la création et de la performance de monologues, de chansons et de textes dramatiques par des jeunes albertains d’expression française de toutes origines. Ce projet est proposé par l’Alliance Jeunesse-Famille de l’Alberta Society (AJFAS).
Son partenaire sur terrain est la Société de L’UniThéâtre.

Projet d’intégration et de sensibilisation


Le concept d’intégration des nouveaux arrivants dans nos activités quotidiennes n’est pas nouveau. L’expansion rapide de la population de cette province fait en sorte que les organismes francophones de l’Alberta – qu’elles soient culturelles, artistiques ou autres cherchent des moyens concrets et réalistes pour intégrer les nouveaux arrivants. Cela doit être fait de manière à ce que tout un chacun se sente interpellé et non marginalisé. Les bailleurs de fonds sont eux-aussi surpris par les nouvelles exigences causées par  une démographie en pleine expansion. Dans ce contexte changeant, il revient aux organismes et associations d’être plus conséquents par rapport au soutien qu’ils réservent aux nouveaux arrivants. Les projets proposés doivent répondre aux vrais besoins et atteindre les objectifs de leurs missions. Avec sa «Caravane contre la discrimination» qui parcourt la province de l’Alberta depuis 2005, L’Alliance Jeunesse-Famille de l’Alberta Society (AJFAS) joue un rôle essentiel de communication et de sensibilisation. Depuis sept ans, des personnes-ressources se rendent en région afin d’offrir des ateliers thématiques sur les défis de la diversité à des jeunes de 6 à 17 ans. Le dialogue engendré par cette Caravane est un effort de rapprochement très important qui a fait ses preuves.

L’AJFAS considère qu’il est temps, maintenant, de passer à une autre étape, celle de conceptualiser et concrétiser les idées nouvelles, basées essentiellement sur l’expérience développée au fil du temps, des rencontres de toutes sortes, des ateliers effectués dans des écoles de tous les recoins de la province. Depuis 2010, l’AJFAS s’est engagée dans une réflexion de nouvelles méthodes de raffermissement susceptibles de mieux faire passer son message  de l’harmonie, la sécurité, la cohésion sociale et de l’acceptation de la différence ».
 

Lien avec le plan de dévéloppement global de la communauté


À la lumière du plan global de développement de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA provinciale), une réflexion importante est déjà été amorcée dans ce sens, et arrivent aux conclusions qui interpellent tous les intervenants communautaires à faciliter du mieux qu’ils peuvent, l’intégration de toutes les nouvelles forces franco-albertaines qui nous arrivent de partout. Ce projet se positionne donc clairement au cœur de ce plan d’action de la communauté franco-albertaine qui cherche à promouvoir la diversité culturelle en réveillant des talents cachés, endormis ou voilés par une timidité, une peur de l’inconnu et bien d’autres barrières ou obstacles qui jonchent les chemins de l’intégration complète. Ces jeunes auront cette chance unique en ce genre de s’exprimer, de dire des choses telles qu’elles sont dans un contexte interactif.

Nous sommes persuadés d’arriver aux résultats positifs, surtout avec l’appui indispensable des conseils scolaires sur lesquels nous comptons beaucoup pour valoriser le sens d’appartenance sociocommunautaire de ces jeunes, et pour stimuler leur goût à la vie participative et aux réalités locales, au lieu du désengagement qui prévaut dans nos régions. Cette initiative de l’AJFAS est un moyen original de tester les eaux grâce au fil conducteur que constituent les arts de la scène. L’idée que l’ACFA a eu d’inviter l’humoriste Québécois Boukar Diouf d’origine sénégalaise qui présente dans ses monologues « nos différences culturelles » était de très bon augure, car cet artiste a une force extraordinaire de rapprochement simple, concret et efficace. Ce genre de spectacle devrait être reconduit partout au Canada français. 

La distance la plus courte entre les cultures


D’aucuns conviennent que les arts de la scène attirent beaucoup l’attention des jeunes et ont un potentiel de les sensibiliser mieux que n’importe quel autre moyen. Les arts constituent la distance la plus courte entre les cultures. Ce projet s’adresse à tous les jeunes Albertains d’expression française de toutes origines.
 

Thématique


Dans le cadre de son projet "Nos Vraies Couleurs", l’Alliance Jeunesse-Famille de l’Alberta Society (AJFAS)  voudrait avoir des œuvres traitant de  " L’ISOLEMENT " (ses causes et ses conséquences).

Exemples :

  • La difficulté de s’adapter dans un nouvel environnement à cause du choc culturel; de l’environnement social; de la perte/absence d’amis;
  • La difficulté de s’adapter à l’école, au travail, dans des groupements sportifs et socio-culturels;
  • Une crise de sentiment d’appartenance, de l’identité culturelle ou l’estime de soi;
  • Le dépaysement et l’exil;
  • La marginalisation;
  • Les réussites, les nouveaux amis, les meilleures opportunités, la santé physique, l’appui communautaire, le travail, les sports, les activités culturelles, les grands espaces, etc…
  • L’isolement pourrait être permanant si on hésite longtemps à afficher nos vraies Couleurs.

 

Durée

Le lancement de ce concours est prévu dans une conférence de presse qui aura lieu vendredi le 25 janvier 2013. La date limite de la remise de vos œuvres est le vendredi 29 mars 2013. Tous les textes de monologues ou de chansons qui seront envoyés après cette date ne seront pas acceptés.

Note importante

Ce concours s’adresse à tous les élèves de la 10ième, 11ième et 12ième année des écoles francophones de l’Alberta.

 

Modalité de participation

Les textes peuvent prendre la forme de monologues ou de chansons. Il peut s’agir, dans un cas comme dans l’autre :

  • de prose; de poésie; de rap; etc.;
  • Tous les textes doivent être rédigés en français;
  • Les œuvres peuvent être créées individuellement ou en groupe;
  • Les monologues aussi bien que les chansons doivent être d’une durée de 3 à 5 minutes;   


Un maximum de 10 monologues et de 5 chansons seront retenus. Des prix de participation seront remis aux meilleures performances dans l’ordre suivant :

  1. Premier prix :    1000 dollars en argent
  2. Deuxième prix :    1  iPad
  3. Troisième prix :    1 certificat-cadeau de 300 dollars


N.B. :  Il n’y a pas de frais de participation exigés. Vous devez simplement vous inscrire en ligne (ou avec l’aide de votre professeur des arts) dans le site web indiqué ci-dessous. IMPRIMER, SIGNER ET FAIRE SIGNER votre formulaire, puis nous l’expédier par la voie postale ou par faxe (le formulaire d'inscription sera mis en ligne prochainement) :

Nos vraies couleurs - AJFAS
8925 82 Avenue, bureau 100
Edmonton AB T6C 0Z2
Téléphone : (780) 440-2621 poste 117
Fax : (780) 784-2621
Site web pour vous inscrire : www.ajfas.ca


Jury d'évaluation

Vos œuvres seront évaluées par un jury composé des gens en provenance des milieux professionnels en arts, de l’enseignement et de la communauté. La décision du jury est finale et sans appel. Après triage, les 15 noms retenus pour passer à la deuxième étape seront contactés par téléphone et par courriel par l’AJFAS, puis annoncés publiquement (dans notre site web, par Radio-Canada, et dans le journal Le Franco.

Conditions d'admissibilité

 

  • Être en mesure de rédiger vos textes en français;
  • Être âgé (e) de 14 (au moins) et 19 (au plus);
  • Être résident ou résidente de l’Alberta;
  • Ne pas être déjà reconnu (e) comme professionnel(le) dans ce domaine;
  • Présenter un travail original qui cadre avec le contexte du concours;
  • Compléter un formulaire de participation dans les délais requis et fournir une photo ou des photos passeports (en prévision de publication de vos œuvres);
  • Être en mesure de respecter l’échéancier.

 

Bonne chance à tout le monde.
Rappel: Pour toute infomation complémentaire, n'hésitez pas de contacter Arthémon Rurangwa au (780) 440-2621 poste 117, par courriel arthemon.rurangwa@ajfas.ca ou à son portable: (780) 498-0093